26 mai 2009

L’histoire qui dicte ma vie …

0044
Il était une fois…un très méchant virus appelé «mononucléose infectieuse» qui, un jour, pénétra dans un corps pour tenter de faire du mal à la princesse prénommée «cerveau». Mais la princesse était protégée par une immense armée à qui l’on avait attribué le doux surnom d’«anticorps». L’armée fit ce qu’elle avait à faire mais le virus fut plus malin. Il vola l’un des uniformes de l’armée et apprit à être un bon soldat. Il apprit si vite qu’après 6 mois les «anticorps» le prirent pour l’un d’entre eux. Quand ce virus fut certain que personne ne le soupçonnait, il reprit sa tâche première et monta dans l’un des wagonnets qui partait en direction de la villa de la princesse : «le crâne ». Quand il arriva, il mit en marche son plan machiavélique. Il se glissa dans le premier trou qu’il trouva et se mit à donner de petits coups de poings et de petits coups de pieds sur tout ce qu’il pouvait atteindre. La princesse gémit sous ses assauts mais comme son armée le prenait pour l’un d’entre eux, le porte-parole des « anticorps » lui assura à de nombreuses reprises que la princesse se trompait et qu’à par un membre de leur unité personne ne trainait dans la zone de régulation du sommeil. La princesse insista encore et encore… le porte-parole devait se tromper, elle se sentait si fatiguée, si lasse, ses membres étaient si douloureux, elle n’arrivait plus à se concentrer, ni à retenir quoi que se soit… elle ne l’inventait pas ! Et pourtant, le soldat secouait la tête, quand elle lui expliquait ses symptômes, persuadé qu’elle mentait.
Et voilà, comment une tite nana peut passer 1 an et demi dans un état de fatigue si intense que parfois écrire devenait une tâche compliquée voir même impossible… Un état de lassitude permanent, comme celui dans lequel on est quand on sors d’un cours de piscine et que l’on monte dans le bus, seulement la, il faut le multiplier par deux… Un état ou elle ne retenait rien de ce qu’elle tentait d’apprendre, perdant ce qu’elle avait réciter une heure avant… Voilà comment un tite nana peut souffrir d’hypersomnie diurne secondaire… jusqu’à la fin des temps.

Posté par Midnight-Passion à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur L’histoire qui dicte ma vie …

Nouveau commentaire